Connaissez-vous Raon-lès-Leau ?

Avec ses 41 habitants, cette jolie commune est la plus petite de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.
Elle possède cependant un beau patrimoine touristique avec sa "voie romaine", une balade étonnante qui emprunte la voie utilisée au Moyen-Âge pour transporter du bois vers les mines de fer de Framont.

Sur la commune tout rappelle une histoire très riche : l'église de la Nativité de la Vierge, l’ancienne brasserie. Même le ruisseau "le Requival" affluent de la Plaine marque la limite géographique Meurthe-et-Moselle/Vosges.
Le village est vivant, les animations sont regroupées dans le foyer rural (l’association les Nez Rouges organise des stages de cirque durant les vacances).

Pour apprécier sur le terrain le potentiel et les problématiques de cette commune emblématique de la ruralité, le Président de l'Agglomération, David Valence, a rencontré, lundi 20 février 2017, le Maire de Raon-lès-Leau, Etienne Meire.

Pour cette visite conviviale, il était accompagné de son premier Vice-Président Roger Cronel, du délégué à la cohésion territoriale, au développement rural et à l'accès des services publics, Dominique Aubert, du Président de l’ancienne Communautés de Communes et de Denis Guyon conseiller délégué aux spécificités des communes de Meurthe et Moselle.

Anould a reçu le label Pavillon Orange pour la sauvegarde des populations

Après avoir subi la tempête de 1999, le Maire Jacques Hestin a voulu en effet tout mettre en œuvre pour faire face à une éventuelle crise grave.

Le fondateur de ce label, le Général François Vernoux, l’a remis officiellement à Jacques Hestin, mardi 7 février 2017.

Le président de la Communauté d’Agglomération, David Valence, a suivi avec attention la présentation du Général Vernoux. Il a exprimé son souhait que d’autres communes de l’agglomération profite du savoir-faire Aulnois pour organiser elles aussi un plan de sauvegarde.

Plus d’infos sur ce label : www.pavillon-orange.org

Neutralité fiscale : pas de hausse pour le contribuable

Lors du conseil d’agglomération du 24 janvier 2017, les élus ont voté à l’unanimité en faveur de la neutralité fiscale, au nom du contrat de confiance passé entre les ex-communautés de communes.

La neutralité fiscale, c’est l’assurance pour le contribuable de la Grande Déodatie de ne pas subir de hausse d’imposition du bloc commune-intercommunalité sur les taxes ménages (habitation, foncier bâti, foncier non-bâti) ; c’est aussi l’assurance pour les communes de disposer des mêmes recettes fiscales qu’auparavant.

Un seul taux intercommunal s’appliquera sur l’ensemble du territoire. Pour les ex-communautés de communes qui avaient un taux inférieur, la hausse de la part intercommunale entraînera par glissement une baisse de la part communale, le produit manquant à la commune étant reversé par la Communauté d’Agglomération ; pour les ex-communautés de communes qui avaient un taux supérieur, la commune augmentera son taux et l’agglo déduira le produit de cette hausse de ce qu’elle redonne à la commune.

« S’il y a hausse du bloc communal-intercommunal, c’est que les communes n’auront pas accepté de baisser leur taux alors que la communauté d’agglomération leur en a donné les moyens », précisait le Président David Valence avant le vote. Ce phénomène mécanique a été validé à l’unanimité.

Exemple avec la taxe d’habitation de la ville de Saint-Dié-des-Vosges :

2016
Taux intercommunal : 4,75 %
Taux communal : 25,43 %
Soit bloc intercommunal : 30,18 %

2017
Taux intercommunal cible : 4,43 % (- 0,32 % / 2016)
Taux communal : 25,43 % + 0,32 % = 25,75 %
Soit bloc intercommunal : 30,18 %

Les recettes supplémentaires liées à la hausse du taux communal seront versées par la ville à l’agglomération, soit 82 114 €.

Autres exemples avec les tableaux joints

Pdf Neutralité fiscale : Taxe Foncière sur le bâti pdf 134 Ko Télécharger

Le président de l’Agglomération David Valence continue ses visites de terrain

Lundi 13 février 2017, il était à Corcieux, commune qui avec Saint-Michel, possède un équipement structurant intercommunal dédié aux sports.
Le maire de Corcieux, Christian Caël, expliqué aux élus communautaires l’origine et l’utilisation de cette salle des sports.

Inaugurée en 2012, elle est conçue sur une structure bois, elle bénéficie d’une bonne isolation et de panneaux solaires (label Lorraine Qualité Environnement). Le bâtiment est très fonctionnel et en parfait état.

Cette salle est quasiment occupée en non stop. Une fréquentation élevée qui conforte les élus qui ont pris la décision de la construire. Plusieurs disciplines y sont pratiquées : Tennis de table, judo, ju-jitsu, yoga, fitness, athlétisme... Les collégiens en bénéficient également (une convention avec le département a été signée) ainsi que les écoliers lors des Temps d’activités périscolaires.

Le président, David Valence, était accompagné de Roger Cronel, 1er vice-président et ancien président de l’ancienne communauté de communes du Val du Neuné (CCVN), Dominique Aubert, 5e vice-président délégué aux travaux et aux bâtiments intercommunaux et Serge Alem, 10e vice-président délégué à l’enfance, à la jeunesse.

Le compostage, c’est pas compliqué, y a qu’à partager !

Jeudi 9 février 2017, le Syndicat mixte départemental des déchets ménagers et assimilés des Vosges Smd a inauguré un site de compostage partagé à Saint-Dié-des-Vosges, dans le quartier Kellermann, avec le soutien de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

3 bacs de 570 L sont mis à leur disposition au pied de leurs immeubles.
- un bac de compostage où seront effectués tous les apports,
- un bac de stockage de la matière sèche
- un bac pour la maturation du compost.

Le Smd remettra aux habitants un bio-seau ainsi qu’un guide dédié au compostage partagé.
30 % de la poubelle d’ordures ménagères résiduelles des vosgiens est composée de déchets pouvant être compostés, soit 64 kg / an / hab.
Le compostage a un avantage à la fois économique, pratique et écologique.
Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’appel à candidatures du Smd pour accompagner 25 sites pilotes de compostage partagé sur l’ensemble du territoire des Vosges.
Ce lancement résulte d’un accompagnement d’un an du Smd.
Il comprend :
- la formation de deux référents de site
- la mise à disposition d’un kit de compostage partagé et de supports de communication
- le soutien à la Communauté d’Agglomération, pour faire vivre le site.

Visite de l'accueil périscolaire à Quieux

« Prendre le temps de l’imprégnation, aller sur place et se rendre compte,
ne pas avoir d’idées préconçues »

Lundi 30 janvier 2017, le président de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : David Valence, accompagné de ses vice-présidents, Jean-Luc Bévérina, Serge Alem et Dominique Aubert, ont visité l’école primaire de Quieux-Le Saucy, une commune emblématique de la volonté de maintien du service public en milieu rural.

Les responsables présents ont évoqué plusieurs problématiques liées à la petite enfance : ramassage scolaire, temps de transport, cantine, garderie du matin et du soir, activités périscolaires, nombre élèves, risque de fermeture de classes.